Savoir-Faire

La Production

Une communication constante et une collaboration intense entre la Belgique et la Suisse ont été nécessaires pour surmonter les défis techniques qu'impliquaient ces deux années de recherche et de développement. Cet important investissement en temps a permis de comprendre le processus industriel qui a transformé un capot des années 60 en un cadran reflétant les décennies qui ont traversé cette belle histoire de l'automobile. La production de ces cadrans est soigneusement supervisée par les ingénieurs de La Chaux-de-Fonds, le contrôle qualité, l'assemblage et les tests ayant lieu dans l'usine de Stéphane Muller.

Étape 1/ Décapage

La première étape pour passer d’un capot à un cadran consiste à décaper la peinture du métal. Ce procédé impose plusieurs contraintes techniques et nécessite une grande minutie pour enlever les 9 couches de peinture exposant l'aluminium nu en dessous. La patine du métal peeut être observée dans nos cadrans et reflètent la singularité de chacune de nos montres.

Étape 2 / Emboutissage

La deuxième étape consiste à aplatir et à traiter le métal afin d'emboutir les cadrans dans le capot. L'aluminium très malléable a dû passer entre les mains de trois différents artisans basés à La Chaux-de-Fonds pour le préparer à la découpe. Une presse à haute pression retire chaque cadran, un à la fois.

Étape 3 / Laser

Chaque cadran est gravé avec une extrême précision afin de répondre à nos exigences de qualité. L'aluminium est un métal malléable et très sensible aux températures élevées. De ce fait, beaucoup de temps a été investi à trouver l’équilibre parfait entre l’épaisseur du cadran, la puissance du laser et son temps d’execution. Cinquante-huit minutes de laser est nécéssaire pour chaque cadran afin de garantir la conservation de l'authentique patine tout en ayant un rendu unique.

Étape 4 / Assemblage

L'étape finale est celle d'assemblage de nos gardes-temps. Nos montres sont entièrement assemblées à La Chaux-de-Fonds. Chaque montre passe par différents contrôles de qualités consistants en un test de pression à l’air et à l’eau pour garantir l’étanchéité, un contrôle de la fréquence d'oscillation, et une vérification générale du fonctionnement du mécanisme.

La réincarnation d'une légende

Découvrir AJ001-S

Découvrir AJ001-B

Découvrir AJ002-S

Découvrir AJ002-B